samedi 14 mai 2016

Coaching, footing et objectifs SMART

footing marathon course coaching sportif SMART
Depuis quelques années maintenant, de nombreuses rencontres autour de la course à pied ont été organisées, se généralisent, tantôt pour le plaisir de la rencontre sportive dans de nombreuses villes, tantôt pour des œuvres caritatives, des associations, des collectes de dons diverses. Sur le site Ahotu Marathons par exemple, 167 dates sont recensées sur toute la France entre 2016 et 2017.

Il y a quelques années, je me suis amusé à analyser mes entraînements sur une courte distance. L'année dernière, je participais d'ailleurs à mon premier semi-marathon à Paris. La course à pied décrite dans cette article était un entraînement de reprise après de nombreuses années sans activité sportive.

Analyse d'une course à pied sous l'angle du coaching...


L’intérêt du footing est multiple :
  • Savoir gérer la distance parcourue en fonction des objectifs de l'exercice
  • Dépasser ses propres limites tout en respectant ses capacités physiques
  • Se concentrer sur le corps mais aussi sur le mental

J’ai essayé deux types de parcours :
  • L’aller/retour simple (3 km) – d’un point A à un point B puis de B, le retour au point A.
  • La boucle (6 km) – partir du point A et ce rendre à un point B.

L’aller/retour :
Pendant trois séances, j’ai réalisé le même parcours aller/retour et mes conclusions sont les suivantes : mon objectif étant de faire le même chemin dans un sens et dans l’autre, je n’ai pas de possibilité d’évolution.
De plus, le trajet du retour se fait plus difficilement car revenir sur mes pas me donne l’impression de régresser. Au bout de 20 mn, je reviens certes en ayant fait mon footing, mais je ressens une certaine lassitude, un corps plus lourd et les jambes coupées.

La boucle :
Pour la boucle, j’avais choisi un parcours avec le double de distance que le précédent. Connaissant ma capacité physique, je me donne comme règles de départ, d’avoir le droit de faire demi tour en cours de route, à n’importe quel moment. Au bout de 10 mn de course, je me pose donc la question de revenir sur mes pas pour respecter ma capacité physique sur un parcours de 20 mn, comme à mon habitude. La curiosité aidant, je choisis de poursuivre en me donnant un nouvel objectif de quelques minutes supplémentaires. J’ai en tête un arbre que je souhaite atteindre, donc un nouvel objectif. Arrivé à cet arbre, je me rends compte que je suis déjà à 20 mn de course, en forme et je n’envisage plus de revenir sur mes pas, surtout avec le plaisir d’un nouvel objectif à atteindre. Je poursuis ma courses avec cette fois comme nouvelle consigne de m’arrêter de courir et finir la boucle en marchant dés que j’ai atteint ma limite physique. Cette liberté me donne encore plus envie d’arriver en courant et je finis donc mon parcours sans marcher. Victoire !

Plusieurs constats sur cette expérience :

- Si l’objectif à atteindre est toujours le même, sans challenge personnel, l’intérêt de l’action est diminué.

- Si l’objectif à atteindre est ambitieux, dans mon cas faire le double de distance, le challenge donne de l’énergie et une meilleure condition mentale pour avancer. D’ailleurs, à 20 mn de course, je n’avais qu’une envie, continuer !

- Pour un objectif de départ ambitieux, l’important réside dans le fait de se donner la possibilité de l’atteindre en plusieurs fois, avec des objectifs intermédiaires. En coaching, nous appelons ça, les objectifs SMART.

Spécifique : précis, détaillé
Aller de mon point de départ à cet arbre, juste après cette colline, au centre du village.

Mesurable : que l’on peut évaluer, quantifier
Jusqu’à cet arbre, j’en ai pour 10 mn environ soit 1,5 km de plus.

Accomplissable : Ambitieux (notion de challenge) et les conditions pour l’atteindre sont acceptables par la personne.
Je me sens en capacité de faire 1,5 km de plus même si j’aurai atteint mon maximum de kilomètre habituel.

Réalisable : à la différence de l’Accomplissable, il y a en plus la notion de concrétisation et donc la garantie de l’atteindre avec une ou plusieurs actions bien définies au préalable.
Dans mon cas, ralentir un peu la cadence de course, détendre mes épaules, me concentrer sur ma respiration.

Temps donné : les objectifs sont liés au temps.
Même si je dois marcher pour l’atteindre, dans le cas de la fin de parcours, je sais que j’atteindrai mon objectif en me donnant une marge suffisante pour y arriver dans les temps.

Ces objectifs intermédiaires, SMART, que j’ai posé sur mon parcours me permettent aussi, étape par étape, d’avoir des mini-victoires, des satisfactions, sources d’énergie pour continuer.

Dans la vie, nous avons tous nos propres objectifs qui, en étant bien définis au départ, en fonction de nos capacités, de notre potentiel, de la notion de temps et de notre volonté, sont atteignables pour peu que l’on prenne le temps de bien préparer le parcours pour y arriver avant de partir tête baissée.

Quelques exemples :
« Je veux perdre 12 kilos cette année » peut se décomposer en « je veux perdre un kilo par mois pour atteindre mon poids idéal dans l’année».

« Je veux retrouver ma place dans ma famille » est plus facile à envisager en prenant chaque membre de la famille comme un objectif à atteindre : « je veux retrouver une vie de couple équilibrée avec mon mari », « je veux apprendre à mieux communiquer avec l’ainée », « je veux prendre le temps de voir grandir le nouveau né ».

« Je veux augmenter ma moyenne générale de 6 points », est un objectif réalisable en décomposant « je veux augmenter mes notes dans telles et telles matières », « je veux maintenir mes résultats dans les matières dans lesquelles je suis à l'aise ».
_______________

Vous avez des objectifs ambitieux, une réelle envie de réaliser vos projets, prenez donc le temps de vous poser pour élaborer une stratégie efficace et cohérente. 

Le coach est là pour vous accompagner dans la réalisation de vos objectifs, de vos challenges à votre rythme.

Pour plus d'informations sur nos coachings :